mardi 14 février 2017

Johanna Tagada

"Épistolaire Imaginaire" 2014-2017  La pratique artistique de Johanna Tagada englobe la peinture et l’édition, le dessin et le textile, la photographie et le film, la sculpture et l’installation. Bien que formellement et conceptuellement proche de Yayoi Kusama qui, avec obsession construit son environnement, Johanna ne cherche pas détruire mais à s’enraciner. Ce n’est pas la peur qui est son moteur, mais l’amour. Le travail de Johanna nous renvoie à quelque chose d’essentiel. Si simple, mais que nous oublions toujours. Respirer. S’arrêter. S’asseoir en silence. Sourire. Et voir. Ainsi son travail est subtilement propice à la création de moments de calme et de bonheur intrinsèques. En regardant ses nouvelles peintures, de grands formats de plantes, je laisse mon esprit s’apaiser dans des nuances douces et radieuses, des rythmes subtils et, flâne dans le jardin calme et exquis qu’est son œuvre. Les derniers travaux sur papiers et toiles de Johanna Tagada ont évolué de petits formats intimes à des pastels de flores à l’échelle humaine, transformant les motifs organiques, méditatifs de ses dessins en des objets poétiques faits d’argile.
Je vous ai mis son site









Pin It