dimanche 4 juin 2017

Alain Licari

"Both Sides, La Jolla Beach. San Diego – Playas de Tijuana. Tijuana" La Jolla Beach – San Diego La lumière est rasante, éblouissante et déjà, malgré l’heure matinale, dans la mer agitée des points noirs vont et viennent au gré des flots. Des surfeurs attendent patiemment la vague qui les portera enfin jusqu’à la plage. Playas de Tijuana – Tijuana  Le ciel est gris, sombre et déjà, malgré l’heure matinale, face à la mer tourmentée une silhouette noire se détache de l’horizon. Un homme face à l’immensité attend patiemment un signe qui tarde à venir.  La frontière entre les Etats-Unis et le Mexique a animé les débats lors des élections présidentielles américaines et est devenu un enjeu de politique internationale particulièrement important depuis l’investiture de Donald Trump. Je suis Français, je travaille à New York depuis le début de la campagne électorale américaine, et j’ai voulu comprendre, porter un regard personnel sur cette question qui me touche particulièrement. Je me suis alors rendu en octobre 2016 au plus près du mur qui sépare les deux pays frontaliers. De cette expérience, j’en ai tiré ce projet photographique : Both Sides.  Both Sides, ce sont vingt photos, dix diptyques qui comparent deux espaces : les plages de San Diego (Californie – Etats-Unis) et de Tijuana (Basse Californie – Mexique). Dans chacun de ces lieux, séparés par un mur, j’ai cherché des correspondances et des différences ; des points forts qui montrent ce qui rapprochent et éloignent ces espaces géographiquement continus. J’ai d’abord voulu que chacune de ces photos soient esthétiques, qu’elles puissent être appréciées individuellement. Mais je souhaite avant tout que chacune d’entre elles prennent tout leur sens, politique, social et émotionnel, par contraste avec sa paire. De cette comparaison nait alors une réflexion, une prise de conscience de ce qui se joue véritablement autour de cette frontière.  Alain Licari














Pin It