vendredi 16 juin 2017

Guy Sargent

Guy Sargent nous propose un portrait de Venise sous la brume. Drapée d’un voile gris mystérieux, la Serenissima dévoile son âme nostalgique et silencieuse, loin du bruit et le surpeuplement du tourisme.
Je vous ai mis son site






Pin It