lundi 5 juin 2017

Koto Bolofo

Malgré sa jeunesse tourmentée, Koto Bolofo, photographe de mode sud-africain basé à Londres, a atteint le sommet de son art. Dans son jeune âge, il a fui l’Afrique du Sud avec sa famille exilée politique pour venir s’installer en Grand Bretagne. Son goût pour l’image est né lors de son séjour à Londres, où il a vite décidé que l’appareil photo était le meilleur moyen de s’exprimer. Bien que n’ayant jamais suivi de formation officielle en photographie, il a rapidement atteint la classe supérieure, obtenant une certaine renommée pour son travail, publié dans les éditos et les magazines de mode comme Vogue et GQ. Il est le premier photographe à avoir reçu une carte blanche des ateliers de la Maison Hermès. N’utilisant que des réglages basiques, s’appuyant sur la lumière naturelle et travaillant avec un vieil appareil argentique, Bolofo crée des images intimistes mais riches en textures et couleurs, qui, de ses mots, captent un « luxe brut » unique. Son approche de la photo est romantique, et il aspire à « saisir le point infini de l’intemporalité ». Pour créer un lien plus fort avec ses sujets, il leur rend visite avant la séance, afin de « faire grandir [leur] amitié ». « Il faut aimer les gens et les comprendre », explique Bolofo.
Je vous ai mis son site










Pin It